Skip to main content

Lycée de Chervé Noirétable

Présentation générale


 

Le site de Noirétable est un des sites de l'Etablissement Public Local d'Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole (EPLEFPA) de Roanne-Chervé Noirétable. C'est à ce titre que les trois centres constituants y sont représentés :

  • le LEGTA (Lycée d'Enseignement Générale, Technologique et Professionnel Agricole), qui gère les formations scolaires,
  • le CFPPA (Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole),qui gère les formations professionnelles continues et par apprentissage,
  • l'Exploitation Agricole qui gère les chantiers forestiers.

Idéalement situé dans la montagne du Haut Forez, l'établissement propose des formations liées :

  • à l’exploitation, la gestion forestière et le commerce du bois
  • à la Nature et l’entretien de l’espace rural.

La forêt est un élément prépondérant dans le paysage des Monts du Forez et constitue la base d'une filière bois locale qui se caractérise par :

  • des entreprises de travaux forestiers, des coopératives et des entreprises spécialisées dans l'abattage et le débardage mécanisé des bois
  • des scieries qui constituent l'élément central de la filière. Ces dernières se mobilisent pour réfléchir aux adaptations nécessaires face aux évolutions actuelles du marché, notamment par la construction d’une unité de séchage à Noirétable.
  • des entreprises de seconde transformation parmi lesquelles le leader français de construction de maisons à ossature bois.

 

Totalement reconstruit entre 1998 et 2000, sa structure en bois l'intègre parfaitement dans le paysage. Les bâtiments sont fonctionnels et agréables à vivre.

L’établissement dispose d’un parc matériel important : tronçonneuses, débroussailleuses, tracteur et remorque  forestière, débusqueur… Les travaux pratiques sont réalisés en forêt dans les conditions réelles d’exploitation. Pour cela, l'exploitation agricole contractualise des chantiers et fonctionne comme une entreprise de travaux forestiers pour que chaque élève puisse apprendre dans les conditions réelles.
L'établissement a également la particularité de pratiquer le débardage à cheval.


 

Historique


 

 

Les locaux étaient au départ une ancienne école privée de garçons : l’école Saint Joseph

 

En 1956, le Ministère de l’Agriculture a crée les Foyers de Progrès Agricole sur les cantons du département de la Loire. L’un d’entre eux mis en place à Noirétable pour les cantons de Noirétable, Saint-Just en Chevalet et Saint-Georges en Couzan.

Les locaux se situaient en 2 lieux distincts, place de l’église et rue de la République où étaient respectivement les bureaux et l’enseignement. Les sites étaient loués à la Caisse d’Épargne et à une société civile immobilière.

 

En 1967, le Foyer de Progrès Agricole est transformé en Centre de Formation Professionnel Agricole pour Jeunes (CFPAJ), qui en premier lieu à repris l’Enseignement fait jusqu’à ce jour par les instituteurs itinérants agricoles.

 

Les locaux, loués par le Ministère d’Agriculture sur l‘emplacement actuel, étaient ouverts aux jeunes garçons et filles à raison de 3 jours par semaines, les autres étaient destinés à certaines organisations crées du temps du Foyer de Progrès Agricole (Estive dans les Monts du Forez, Prophylaxie, enquêtes du Ministère, etc…)

 

Les formations dispensées jusqu’en 1985 étaient exclusivement de cycle CAPA, réparties ainsi CAPA 1, CAPA 2, CAPA 3 agricole.

 

En 1985-86, les classes de CAPA 1 et CAPA 2 ont été progressivement remplacées par des classes de 4ème – 3ème préparatoire aux métiers de l’agriculture. De plus, une filière B.E.P. agriculture-élevage s’est mise en place pour remplacer la CAPA 3 en 1988-89.

 

Dans le même temps, sont ouvert :

  • un B.P.A. « abattage façonnage » en formation continue et par apprentissage,
  • un CAPA « mécanicien et conducteur de scierie » par apprentissage (qui fermera en 1991),
  • une spécialisation « Débardage cheval ».

 

En 1992, le C.F.P.A.J. fusionnait avec le Lycée Agricole de Roanne-Chervé pour devenir antenne et prenait en 1993 le sigle « CENTRE DE FORMATION FORESTIERE » de Noirétable. Le B.E.P.A. « agriculture élevage » était alors échangé contre un B.E.P.A. « aménagement de l’espace » option « Travaux Forestiers » en septembre 1992.

 

Dans le même temps un CAPA « Entretien de l’Espace Rural » en collaboration avec la sauvegarde de l’enfance de Saint-Étienne était ouvert en formation continue.

 

En 1996, le Conseil Régional permettait en formation continue la mise en place d’un B.P. niveau IV « travaux forestiers » et en apprentissage l’ouverture du CAPA EER « Entretien de l’Espace Rural » existant, la collaboration avec la sauvegarde de l ‘enfance prenant fin, et d’un CAPA « Ouvrier Forestier ».

 

L’année 1998, verra la fermeture de la 4ème technologique « initiation aux métiers de la nature » contre un B.T.A. « aménagement de l’espace » spécialité « Conduite et Gestion des Chantiers Forestiers » permettant d’inscrire ainsi le Centre dans une logique forestière poussée.

 

Entre 1998 et 2000 l’ensemble des bâtiments a été restructuré, modernisé et agrandi, portant la capacité d’accueil à 100 internes et 200 apprenants.

 

L’année 2002 verra la transformation du B.T.A. pour le Bac professionnel « aménagement de l’espace » spécialité « Conduite et Gestion de Chantiers Forestiers ». Ainsi que l’habilitation pour l’ouverture du B.T.S. « Gestion Forestière » par apprentissage en septembre 2003.

En 2009, le ministère met en place la rénovation de la voie professionnelle. La préparation du Bac Pro se fera désormais en 3 ans.

En 2010, l'établissement se diversifie et ouvre le "Bac Professionnel Gestion des Milieux Naturels et de la Faune".

En 2011 est ouverte une section de BTSA Technico Commercial en Produits de la Filière Forêt Bois (BTSA PFFB).


retour accueil CFF